Lithothamne

Sommaire

Le lithothamneégalement appelée lithothamnium calcareum, est une algue très calcaire issue de la famille des Corallinacées. Elle concentre de nombreux minéraux et oligo-éléments, ce qui explique son utilisation comme complément alimentaire.

Découvrons ses caractéristiques et ses bienfaits dans la suite de notre article.

 

Utilisation historique du lithotamne ou Lithothamnium calcareum

Pour revenir aux origines de ce produit, il faut remonter au Crétacé. C’est à cette époque que remonte les premières traces de cette algue rouge, très riche en minéraux et en oligo-minéraux. À notre ère, les premières observations dans le domaine agricole ont montré les bienfaits de ces plantes aussi bien pour la terre (alcalinisation de la terre et sol plus fertile) que les animaux (le cheval, entre autres, bénéficiait d’une plus grande résistance aux épidémies).

Dans le domaine de la phytothérapie, ces références végétales ne sont utilisées que depuis peu. Les recherches sur ses plantes restent assez rares. Toutefois, le faible danger qu’elles représentent pour l’organisme et ses nombreux bienfaits (riches en vitamines et en sodium, possibilité de soulager certains troubles de digestion et problème gastrique, soutien de la croissance de l’ossature chez l’enfant et action anti-inflammatoire pour soulager les articulations…) en font des alliées de poids au quotidien. De plus, il est possible de la consommer en poudre (en pot), en gélules et de façon bio.

Lithothamne : caractéristiques

Ses ramifications (ou thalles) forment des branches de quelques centimètres qui se détachent à l'âge adulte pour évoluer de manière indépendante, non fixées sur le sable. Leur couleur est rouge mais, une fois mortes, elles prennent un aspect blanc pierreux.

Le lithothamne pousse dans les fonds marins à faible profondeur, sur les côtes bretonnes, en Angleterre, Islande et Norvège. Elle est l'un des principaux constituants du maërl, écosystème marin formé par des algues vivantes et toutes les espèces qui s'y abritent.

Le maërl constitue un précieux réservoir de biodiversité. Il est exploité de façon industrielle, utilisé dans le traitement des eaux, le domaine agricole, ou encore dans l'industrie alimentaire.

À noter : l'extraction industrielle du maërl entraîne la destruction de tout un écosystème. Les bancs de maërl des côtes bretonnes sont aujourd'hui protégés.

Composition du lithothamne

Le lithothamne alimentaire est une poudre constituée par le squelette broyé de l'algue morte. C'est un complément alimentaire qui se compose de :

  • minéraux : sodium, potassium, carbonate de calcium, phosphore, magnésium ;
  • oligo-éléments : iode, fer, silicium, zinc, cuivre, manganèse, cobalt, chrome, sélénium, fluor, brome, bore, molybdène, soufre ;
  • acides aminés : proline, lysine ; acide aspartique, acide glutamique ;
  • vitamines C ;
  • alginates ;

Bon à savoir : le pH du lithothamne est basique, aux alentours de 9.

Lithothamne : quelles sont ses vertus ?

Le lithothamne apparaît comme un complément alimentaire intéressant :

  • Le calcium est utile pour la minéralisation osseuse mais il est aussi indispensable à la contraction musculaire. Il intervient également dans la coagulation sanguine, la perméabilité membranaire, et la transmission des influx nerveux.
  • Le magnésium est impliqué dans le métabolisme énergétique de l'organisme et le métabolisme osseux. Il joue aussi un rôle dans la transmission neuromusculaire, et stimule les défenses immunitaires.
  • Le phosphore constitue, avec le calcium et le magnésium, le support minéral du squelette osseux. Il contribue au maintien de l'équilibre acido-basique, participe à la plupart des réactions biochimiques de l'organisme, et intervient comme constituant de nombreux composés cellulaires.
  • Le fer joue un rôle indispensable dans la fabrication de l'hémoglobine, protéine des globules rouges qui transporte l'oxygène, mais aussi dans la fabrication de la myoglobine, protéine nécessaire à l'oxygénation des muscles.
  • L'iode est indispensable pour la fabrication des hormones thyroïdiennes. Attention toutefois, l'Agence de sécurité sanitaire (Anses) attire l'attention sur le risque d'excès d'apports en iode via la consommation d'algues, ce qui peut entraîner des dysfonctionnements de la thyroïde, mais également certains effets indésirables, notamment pour le cœur et les reins.
  • Les oligo-éléments tels que le sélénium, le cuivre, ou le zinc, interviennent entre autres dans le métabolisme cellulaire, le fonctionnement cérébral, les défenses immunitaires, et ont des propriétés antioxydantes qui limitent le vieillissement cellulaire.
  • La proline, joue un rôle dans la fabrication du collagène utile à l'élasticité de la peau, au bon fonctionnement des articulations, ou encore à l'entretien de la paroi des vaisseaux sanguins.
  • La lysine, l'acide glutamique et l'acide aspartique, participent entre autres au métabolisme cellulaire, à la stimulation des défenses immunitaires et au fonctionnement cérébral.
  • La vitamine C a des propriétés anti-oxydantes et stimule les défenses immunitaires.

Par ailleurs, les minéraux contenus dans le lithothamne permettent de stimuler le transit intestinal. Son pH basique (carbonate contenu dans le carbonate de calcium) en fait un correcteur d'acidité en cas de reflux gastro-œsophagien.

De plus, les alginates lui confèrent des propriétés anti-reflux.

Bon à savoir : étant donné qu'il contient du sel, il est préférable d'éviter le lithothamne en cas de régime sans sel. De plus, un excès en oligo-éléments ou en minéraux peut être toxique, aussi il est souhaitable de se référer aux quantités mentionnées sur l'étiquette afin de ne pas dépasser les apports journaliers recommandés pour chacun d'entre eux. Dans tous les cas, une alimentation variée et équilibrée permet de couvrir la plupart des apports recommandés.

Avis des spécialistes, conseils et précautions d’emploi

Aucune étude n’a démontré jusqu’à présent d’éventuels dangers liés à l’ingestion de ce type de produit, bio ou non. Toutefois, si vous vous trouvez dans une situation médicale particulière, il est toujours bon de demander l’avis et les conseils de votre médecin.

C’est notamment le cas pour les femmes enceintes qui doivent faire particulièrement attention à leur santé et à la qualité des produits de type compléments alimentaires. Les enfants et les personnes à la santé fragile doivent aussi obtenir l’aval d’un spécialiste avant de s’intéresser à ce produit spécifique.

A ce titre, si vous suivez un régime pauvre en sel et/ou que vous présenter des prédispositions aux calculs rénaux, il faut éviter la prise de ce produit sans avis et conseils médicaux. C’est aussi le cas si vous suivez un traitement allopathique : il faut alors vérifier que le carbonate de calcium contenu dans cette algue ne puisse pas poser problème.

Malgré les bienfaits de ce type de références végétales, il est donc fortement recommandé de demander l’avis d’un médecin en cas de doute. Un professionnel de santé sera le seul habilité à vous conseiller des produits en particulier.

Pour résumer :

Algue encore méconnue, le lithotamne bénéficie d’une bonne réputation dans le milieu de la phytothérapie. En effet, ces références végétales qui peuvent être consommées en poudre (en pot) ou en gélules sont riches en vitamine et peuvent soulager de nombreux troubles. Il s’agit par exemple de son effet sur la digestion, de sa capacité à booster la croissance de l’ossature des enfants ou de son action anti-acide qui diminue la douleur gastrique.

Evidemment, faites attention à la qualité du produit que vous achetez en magasin ou en livraison et, en cas de doute, demandez l’avis de votre médecin.

Ces pros peuvent vous aider