Propriétés médicinales de la sève de bouleau

Sommaire

Le bouleau est un arbre qui appartient à la famille des Bétulacées.

Sa sève est utilisée pour ses vertus thérapeutiques en Europe occidentale depuis le Moyen-Âge. Présent dans de nombreux traités anciens de plantes et de médecine, il est souvent appelé « arbre de la sagesse ».

La sève de bouleau est récoltée de manière artisanale à partir de l’écorce des arbres, lors de la montée de la sève, au cours des mois de février et mars. Le jus de bouleau, quant à lui, est obtenu à partir des feuilles de l’arbre.

Zoom sur une substance méconnue qui peut faire des miracles !

Qu’est-ce que la sève de bouleau ?

La sève de bouleau provient de l’arbre du même nom. Récolté depuis les temps anciens, ce produit aux multiples effets bénéfiques est aussi appelé eau de bouleau. En effet, le produit récolté au printemps a une texture liquide et limpide qui ressemble à de l’eau. Ce qui facilite sa consommation en cure détox.

En plus de ses effets positifs sur l’organisme, l’eau de bouleau est aussi neutre en goût. Une raison supplémentaire pour la tester !

À savoir : bien qu’il soit recommandé de la consommer au moment de la récolte pour profiter pleinement de ses propriétés et de ses effets sur le corps, il est possible de conserver cette eau bio grâce à une technique lactofermentée ou par pasteurisation. Ce qui permet d’allonger le traitement après le printemps et de profiter de l’effet de cette boisson même en hiver.

Sève de bouleau : bienfaits sur l’organisme

La composition de la sève dépend beaucoup des terrains sur lesquels ont grandi les bouleaux. Ainsi, plus les terrains sont riches en oligo-éléments et minéraux, plus la sève en contient naturellement. Parmi les composants les plus fréquents, on retrouve :

  • le bétuloside et le monotropitoside, molécules végétales agissant de manière bénéfique sur le cœur et le corps ;
  • des acides de fruits, bons pour la peau et antioxydants (ralentissement du vieillissement des cellules) ;
  • des acides aminés comme l’acide chlorogénique, qui favorise :
    • l’absorption des glucides ;
    • la bonne gestion des graisses par le corps.

La sève de bouleau est également très riche en :

  • calcium, qui renforce les dents et les os ;
  • potassium, qui favorise l’équilibre cardiaque et la circulation sanguine ;
  • magnésium, réputé pour combattre la fatigue ;
  • vitamine C, tonifiante et antioxydante ;
  • autres antioxydants, qui :
    • stimulent la croissance des cellules du derme et de l'épiderme ;
    • retardent, de ce fait, le vieillissement ;
  • silicium, qui :
    • agit sur les douleurs articulaires ;
    • prévient l’ostéoporose ;
  • bétuline, qui :
    • améliore la résistance de l’insuline ;
    • réduit les risques de rigidification des artères ;
    • élimine la graisse dans le sang ;
  • quercétine, un flavonoïde qui renforce les vaisseaux sanguins, diminue la tension artérielle et combat la rétention d’eau

Bon à savoir : la sève de bouleau est très souvent utilisée en phytothérapie pour ses vertus dépuratives, amaigrissantes et reminéralisantes.

Sève de bouleau et maladies

En plus de ses bienfaits sur l'être humain en bonne santé, la sève de bouleau peut être recommandée en complément de traitements contre :

  • l’anémie ;
  • le cancer ;
  • la tuberculose ;
  • les calculs rénaux ;
  • la goutte ;
  • l’arthrose ;
  • les rhumatismes ;
  • le rhume ;
  • certaines maladies de peaux, comme l’eczéma sec.

Bon à savoir : le bouleau fait partie des espèces pouvant entraîner une allergie respiratoire par le pollen. À ce titre, les distributeurs ou vendeurs de bouleau doivent une information préalable aux acquéreurs, en faisant figurer de manière visible et lisible sur le document d'accompagnement des informations relatives au risque que ces végétaux sont susceptibles de porter à la santé humaine (arrêté du 4 septembre 2020).

Cure de sève de bouleau : mode d’emploi

Cette cure prépare aux changements de saisons, notamment à la fin de l’hiver ainsi qu’au printemps :

  • buvez un demi-verre de sève de bouleau le matin à jeun ;
  • répétez ce geste pendant 21 jours ;
  • vous trouverez de la sève de bouleau, entre 12 et 15 € les 250 ml en boutique bio ou parapharmacie ;
  • cette substance servira :
    • à purifier vos organes, notamment vos reins et votre foie ;
    • à drainer l’ensemble de l’organisme et des liquides extracellulaires.

Bon à savoir : pour bénéficier de tous les bienfaits de la sève de bouleau, cette dernière ne doit contenir aucun additif chimique ou de conservation. Si cela est possible, elle doit être récoltée et conditionnée artisanalement de manière immédiate, et livrée au consommateur le lendemain de son tirage.

Conserver la sève de bouleau

Au repos, et en raison de l’apparition de maléate de calcium et de phosphate calcique dus à la fermentation, la sève de bouleau se trouble :

  • Pour mieux la préserver, nous vous conseillons de la conserver au réfrigérateur.
  • Enfin, et pour éviter une fermentation trop rapide, il est possible :
    • de la stabiliser avec de l’alcool pur ;
    • de lui ajouter quelques clous de girofle ;
    • de la pasteuriser ;
    • de la congeler.

Les dangers de la sève de bouleau

L’effet de la sève de bouleau est donc largement reconnu pour ses apports en vitamines et peut être un formidable remède pour la peau, les cheveux, le foie, les reins mais aussi pour l’élimination rapide des acides et toxines ou encore pour accélérer la perte de poids en toute saison. Cependant, il faut faire attention à sa façon de la consommer.

En effet, un traitement à base de ce produit naturel peut entrainer des effets secondaires chez certaines personnes. Dans certains cas, l’élimination peut s’avérer particulièrement efficace et entraîner un déséquilibre pour le corps.

En cas de doute ou de problèmes pendant la prise de sève de bouleau, il ne faut pas hésiter à questionner son médecin ou son pharmacien et à suivre ses indications. Cela est surtout vrai en cas d’allergies ou de soucis de santé avérés.

Conseils et indications pour éviter les problèmes liés à la consommation d’eau de bouleau

Avant toutes choses, il faut vous assurer de la bonne qualité des articles que vous achetez. Attention donc à la marque que vous choisissez et prenez le temps de lire les avis clients. Assurez-vous que le bouleau ne soit pas traité (privilégiez le bio), que la sève n’ait pas été récoltée en trop grande quantité (afin d’éviter à l’arbre de s’épuiser) et qu’elle ne soit pas diluée. Évitez aussi les articles transformés ayant subi une conservation lactofermentée ou pasteurisée. Cela aura un impact sur sa qualité et son goût.

À noter : après ouverture vous pouvez conserver votre boisson au réfrigérateur entre 3 et 4 semaines maximum.

Autre conseil important : en plus de la conservation, il faut limiter la consommation de cette boisson dans le temps. Trois semaines maximum au printemps ou 6 semaines pour une cure plus complète, à condition de laisser au moins 1 semaine d’intervalle pour laisser le corps se reposer après les 3 premières semaines.

Ce type de remèdes est déconseillé pour les enfants de moins de 12 ans et les femmes enceintes. Cette cure demande en effet un effort important au foie, aux reins et aux intestins et ne s’adapte pas à toutes les personnes. Si vous observez des effets secondaires, arrêtez immédiatement et consultez votre médecin ou votre pharmacien pour obtenir un avis médical.

Pour approfondir la question :

  • Retrouvez toutes les caractéristiques du bouleau dans notre fiche plante Bouleau.
  • Le bouleau permet de détoxifier les organes. Pourquoi ne pas utiliser sa sève dans le cadre d'une cure détox ?
  • Pour être en pleine santé et vous débarrasser des toxines, pensez également au pissenlit.

Ces pros peuvent vous aider