Chlorella : caractéristiques et vertus de cette algue

Sommaire

La chlorella est une algue verte d'une grande richesse nutritive.

Elle représente aujourd'hui un complément alimentaire exceptionnel, et est souvent considérée - sur le plan curatif et préventif - comme un produit miraculeux. Présentation d'un spécimen végétal qui mérite d'être mieux connu.

Chlorella : fiche d'identité

La chlorella est une algue unicellulaire (ou micro-algue de moins de dix microns), de forme sphérique et de couleur verte, qui se développe en eau douce depuis près de deux milliards d'années. On la trouve donc à l'état naturel dans :

  • les mares,
  • les étangs,
  • les lacs.

Bon à savoir : on retrouve la chlorella dans tous les pays du monde. Certaines populations l'ont d'ailleurs toujours utilisée, en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud notamment.

À l'heure actuelle, les vertus des végétaux étant parmi les plus grandes préoccupations sanitaires mondiales, la Recherche en Santé et Nutrition tout comme quelques industries de renom souhaitent savoir :

  • Comment utiliser cette micro-algue ?
  • Comment en tirer le meilleur parti sans nuire à l'environnement ?
  • Quelles sont les innombrables vertus de la chlorella afin de les recenser de façon objective ?
  • Quelle serait la meilleure réglementation sur l'utilisation des micro-végétaux dont la chlorella ?
  • Quelles règles de commercialisation fixer ?

Bon à savoir : la chlorella semblerait plus vertueuse encore que la spiruline (un organisme microbien de la famille des Cynobactéries). Elle est déjà qualifiée d'algue miraculeuse, d'algue anti-métaux, d'aspirateur à toxines ou encore d'algue détoxifiante.

Vertus de la chlorella : une liste sans fin

Apports nutritifs pour l'organisme

La chlorella est très hautement favorable au fonctionnement de l'organisme humain, et s'adresse à tous les profils comme :

  • les malades ;
  • les personnes qui suivent un régime sans sel ;
  • les sportifs ;
  • les végétariens.

Parmi ses innombrables vertus, la chlorella peut aider à :

  • activer la régénération cellulaire ;
  • abaisser le taux de LDL, c'est-à-dire les protéines de faible densité ou mauvais cholestérol ;
  • stimuler le système immunitaire ;
  • favoriser la cicatrisation ;
  • mieux assimiler les protéines ;
  • détoxifier l'organisme ;
  • favoriser l'augmentation des bactéries (lactobacillus) qui maintiennent en bonne santé la flore intestinale.

Si la chlorella est considérée comme un précieux complément alimentaire, c'est qu'en plus d'être le végétal le plus pourvu en chlorophylle, elle présente une richesse nutritive exceptionnelle. Elle est, entre autres, riche en :

  • oméga 3 et autres acides gras essentiels ;
  • acides aminés : elle en contient dix-huit, ce qui la rend par conséquent, riche en protéines ;
  • vitamines A, B (dont la vitamine B12), C, E ;
  • minéraux et oligoéléments (calcium, soufre, potassium, manganèse, fer, zinc, magnésium).

Elle serait donc capable de couvrir la totalité (ou presque) des besoins quotidiens en protéines végétales, oligoéléments, vitamines et minéraux : de quoi limiter les carences dans bien des cas.

À noter : elle est aussi le seul végétal actuellement connu, capable de favoriser la reproduction de cellules non cancérigènes (on parle alors de facteur de croissance ou CGF). Elle contient peu d'acides nucléiques, ce qui est un plus pour les personnes souffrant de crises de goutte.

Chlorella : des études prouvant ses vertus

La chlorella a déjà fait l'objet de plus de quatre-cents études dont bon nombre d'entre elles ont été menées au Japon. L'avis général se rejoint sur de nombreux faits :

  • c'est une source végétale de chlorophylle exceptionnelle ;
  • c'est le meilleur agent de purification qui soit ;
  • elle est considérée comme un produit anti-métaux lourds qui polluent l'organisme humain, tels que :
    • l'arsenic,
    • le plomb,
    • le mercure,
    • le cadmium ;
  • elles aide à éliminer les toxines par voies naturelles ;
  • c'est un excellent complément alimentaire pour les personnes souffrant :
    • de fibromyalgie,
    • du syndrome de fatigue chronique ;
  • c'est un incontestable protecteur contre le vieillissement cellulaire.

Bon à savoir : des études sont menées par la NASA qui souhaite savoir si la chlorella peut aider à l'alimentation des astronautes durant leurs voyages spatiaux.

Chlorella et contre-indications

La consommation quotidienne de chlorella doit être comprise entre 3 et 5 g. Les contre-indications à consommer cette micro-algue sont extrêmement rares, mais ne doivent pas être négligées :

  • La chlorella ne doit pas être consommée par :
    • les femmes enceintes,
    • les femmes qui allaitent.
  • Certaines personnes peuvent présenter une allergie à la chlorella.

Attention : il est important de ne pas se procurer la chlorella sans en connaître la provenance. Méfiez-vous des achats sur Internet. Elle doit impérativement avoir été produite dans un environnement non pollué et sa pureté doit être garantie. L'Anses recommande aux consommateurs de passer par les circuits d'approvisionnement contrôlés par les pouvoirs publics. Il faut privilégier les producteurs sérieux, sachant que les prix sont extrêmement variables indépendamment de la qualité du produit.

Nos conseils pour booster votre organisme avec ce que vous mettez dans votre assiette :

Ces pros peuvent vous aider