Reine des prés

Sommaire

La reine des prés ou Ulmaire, est une plante aux multiples facettes, appréciée à la fois pour ses qualités culinaires et sanitaires. Egalement surnommée « aspirine végétale » en raison de ses pouvoirs antalgique et anti-inflammatoire, elle est un exemple parfait de la manière dont les plantes peuvent jouer de nombreux rôles dans notre quotidien. Elle contribue à soulager nombre de maux, sans compter ses nombreux usages en matière culinaire. Voici un guide sur cette plante et ses nombreuses vertus.

Reine des prés : histoire et caractéristiques

Dénommée en latin Filipendula ulmaria ou Spiraea ulmaria, la reine des près fait partie de la famille des Rosacées. C'est une plante herbacées mellifère qui mesure de 50 cm à 1,50 m.

L’histoire de la Reine des prés

La reine des prés est utilisée depuis l'Antiquité pour ses propriétés médicinales. Les Romains employaient cette plante pour soulager les douleurs articulaires et les inflammations. Au Moyen-Âge, elle était utilisée pour traiter la fièvre et les maladies respiratoires.

Au XIXème siècle, en France comme en Europe, les scientifiques ont découvert que la reine des prés contient des salicylates. Aujourd'hui, la Filipendula ulmaria est toujours utilisée en phytothérapie pour ses pouvoirs antalgiques et anti-inflammatoires.

La culture de la reine des prés

La culture de cette plante se réalise dans des lieux humides (un jardin peut convenir), à partir de graines ou de boutures. Il suffit de respecter quelques conditions pour que la reine des prés prospère :

  • un sol riche ;
  • un bon ensoleillement ;
  • et un arrosage régulier.

Lors de la récolte, il est préférable de choisir des fleurs non pollinisées pour conserver tous leurs principes-actifs. Une fois récoltées, les fleurs doivent être mises à sécher rapidement, dans un endroit ventilé et chaud. La fleur séchée peut se conserver en vrac, dans un sachet ou dans un bocal hermétique.

En plus de son usage en médecine, la reine des prés a aussi une place dans la culture populaire. Dans la mythologie grecque, cette plante était associée à Aphrodite, la déesse de l'amour. Les Grecs utilisaient la reine des prés dans les rituels de fertilité et d'amour. Dans la culture celtique, la reine des prés était une plante sacrée associée aux fées. Elle était utilisée dans les rituels de protection et pour communiquer avec le monde des esprits.

Aujourd'hui, la reine des prés sert souvent en horticulture et en cuisine.

La reine des prés est donc une plante aux multiples facettes : à la fois médicinale, mythologique et culinaire. Un exemple parfait de la manière dont les plantes peuvent jouer de nombreux rôles dans la vie quotidienne !

En effet, ses actifs, notamment l'acide salicylique, contribuent efficacement à l'apaisement des douleurs, notamment articulaires, et des inflammations.

Les caractéristiques

On la reconnaît par :

  • sa tige rougeâtre, glabre et anguleuse ;
  • ses fleurs en fausses ombelles, blanc jaunâtres à odeur d'amande ;
  • ses feuilles vertes et glabres dessus, feutrées de blanc sur la face inférieure, formées de folioles dentées, la foliole terminale étant plus grande et trilobée ;
  • ses fruits enroulés en hélice, disposés en grappe.

Bon à savoir : La Reine des prés se trouve dans de nombreux milieux humides.

Les pouvoirs de la Reine des prés

Bienfaits

En France et dans toute l'Europe, la reine des prés sert en horticulture pour ses belles fleurs blanches et son parfum agréable, mais aussi en cuisine pour aromatiser certaines boissons et desserts.

Les sommités fleuries sont les plus utilisés en phytothérapie pour leurs propriétés dues à la présence de dérivés salicylés.

La Reine des prés contribue à éviter les effets secondaires de l'aspirine. Elle favorise par exemple la lutte contre des maux tels que les brûlures d'estomac et la fluidification du sang.

La reine des près est également utilisée pour combattre la cellulite et l'obésité graisseuse.

Les racines ont des utilisations médicinales, notamment astringentes, mais restent beaucoup moins utilisées.

Bon à savoir : La posologie de la reine des prés varie en fonction de l'âge, de l'état de santé et d'autres conditions de chaque individu. Il est donc préférable de consulter un professionnel de la santé avant de commencer à utiliser cette plante à des fins médicinales.

Contre-indications

La consommation de reine des prés est déconseillée :

  • aux femmes enceintes et allaitantes ;
  • aux personnes qui ne supportent pas l'acide acétylsalicylique..

Les enfants peuvent consommer cette plante.

Conseil : Demandez un avis à votre médecin pour tout usage fréquent et prolongé et en cas de doute.

Récolte de la Reine des prés

Les sommités fleuries se récoltent au printemps et en été, lors de l'éclosion des fleurs. La fleur perd de son efficacité lorsqu'elle est ramassée trop mûre, et notamment lorsqu'elle est pollinisée.

Les fleurs nécessitent d'être séchées, car elles ne possèdent pas tous leurs pouvoirs lorsqu'elles sont fraîches. Il est donc nécessaire de les récolter par temps chaud et sec le matin ou en fin de journée avant l'arrivée de la fraîcheur.

Ne lavez surtout pas vos plantes, mais ramassez les propres, dans un endroit non pollué :

  • loin des bords de route (métaux lourds) ;
  • loin des lieux fréquentés ;
  • éviter les plantes qui poussent à côté des champignons ;
  • ne récoltez pas au bord des champs cultivés ;
  • loin des retombées d'usine.

Attention : Ne ramassez que la plante concernée ; débarrassez là de tout autre résidu.

La récolte doit être mise à sécher rapidement après la récolte, dans un endroit ventilé et chaud. Il est possible d'utiliser son four entrouvert en surveillant que la température ne dépasse pas les 20 à 40 °C. Conservez vos plantes ainsi séchées dans des boîtes ou bocaux hermétiques avec le nom de la plante et la date de récolte pour conserver leur qualité.

Bon à savoir : vous pouvez conserver la Reine des prés sèche pendant un an.

Utilisation de la Reine des prés et posologie

Pour un usage optimal de la reine des prés, il faut suivre attentivement le guide et la posologie sur l’emballage du produit.

Si vous utilisez des produits vendus en vrac, notez que la reine des près s’infuse. L'infusion se réalise avec 50 g de feuille par litre d'eau. Laissez infuser pendant 7 à 10 minutes, puis vous pouvez ainsi boire une tasse trois fois par jour.

Pour une application orale, en tisane par exemple, il est recommandé de prendre 1 à 2 cuillères à café de reine des prés séchée, disponible en vrac, par une tasse. La tisane, infusée pendant environ 10 minutes avant d'être consommée, favorise notamment l'élimination des toxines.

Pour une application externe, il est recommandé de faire infuser une poignée de reine des prés dans un litre d'eau pendant une quinzaine de minutes, ou de mélanger une cuillère à soupe de poudre, puis de l'utiliser en compresse sur la peau. Cette plante est disponible sous diverses formes, notamment :

  • en vrac ;
  • en sachet ;
  • en poudre ;
  • en gélules.

Bref, selon les besoins et les préférences de chacun !

En cas de rupture de stock de feuilles, gélules ou poudre de reine des prés dans votre lieu d’approvisionnement, vous pouvez vous tourner vers d'autres plantes aux qualités similaires, comme la spirée. Toutefois, il est toujours recommandé de privilégier la reine des prés pour sa qualité supérieure et ses nombreuses vertus pour la santé. En effet, si la spirée est de la même famille que la Reine des prés et connue pour ses vertus (anti-inflammatoires, antalgiques et anti-agrégantes), elle entraîne souvent quelques effets indésirables mineurs.

Pour en savoir plus :

  • Voici un tableau synoptique des principales affections et des plantes conseillées (liste non exhaustive) pour se soigner par les plantes : fonction générale recherchée, les plantes conseillées, observations et mises en garde, amélioration de la circulation sanguine, etc.
  • Arthrose et plantes : quelles plantes pour quels bienfaits ?
  • Anti-cellulite bio et phythothérapie : indications et conseils utiles par nos spécialistes.

Ces pros peuvent vous aider