Gaillet gratteron

Sommaire

Le gaillet gratteron, une plante sauvage qui se trouve couramment dans les cultures en France, est l'une des espèces de la famille des Rubiacées. Cette espèce d’adventice, parfois qualifiée d'herbe, est présente tout au long de l'année, mais particulièrement visible au printemps et en automne. Ses graines restent dans le sol pendant l’hiver. Comme certaines herbes sauvages, le gaillet gratteron possède de nombreuses vertus. Dans cet article, découverte de la fiche d'identité du gaillet gratteron, ses propriétés et sa consommation.

Gaillet gratteron : sa fiche d'identité

Le gaillet gratteron, scientifiquement connu sous le nom de Galium aparine, est une plante adventice très répandue en France. Elle pousse généralement au printemps et en été. Cependant, il est possible de trouver des plants de cette espèce à différentes périodes de l'année, car la plante peut produire des semences qui restent viables dans le sol et germent à divers moments.

Elle se distingue par ses tiges fines et étroites qui sont couvertes de petits poils rugueux. Ses feuilles, disposées en verticilles, sont étroites et en forme de lance. Cette plante sauvage atteint une hauteur allant jusqu'à un mètre.

Ses fleurs sont petites et blanches, regroupées en cymes. Elles donnent ensuite naissance à de petits fruits sphériques qui sont hérissés de crochets, les rendant ainsi particulièrement adhésifs. C'est cette caractéristique qui lui vaut son nom commun de "gratteron".

Ses graines se fixent facilement aux vêtements, aux fourrures des animaux, et même aux plumes d'oiseaux, ce qui contribue à sa dissémination.

Bon à savoir : plusieurs noms vernaculaires désignent le gaillet gratteron. En voici quelques exemples : gaille, gratte-cul, gratte-langue, rièble, herbe collante, ou encore gaillet accrochant et grateron (avec un seul t).

Si vous êtes agriculteur, vous savez déjà que ces herbes causent des problèmes dans la culture de diverses semences. En effet, pendant l’hiver, les graines de ces plantes adventices restent actives dans le sol et peuvent germer parmi les cultures. Pour éviter ce problème, il est recommandé de faire un bon triage des semis afin d’éliminer les gaillets référencés comme nuisibles. En choisissant les lots de semis sans gaillets, vous assurez une croissance sans entraves à votre culture. Pour plus d'informations sur la gestion de ce type de mauvaises herbes, consultez les ressources disponibles.

Propriétés du gaillet gratteron

Le gaillet gratteron est souvent considéré comme une plante indésirable dans les cultures, car à partir d’un certain stade, il concurrence les plantes cultivées pour l'accès aux nutriments et à la lumière. Pour cette raison, il fait souvent l'objet de mesures de désherbage dans les cultures de céréales telles que l'orge et le colza. L'utilisation d'herbicides est courante pour contrôler sa présence.

Cependant, il convient de noter que cette plante est également une source de nourriture pour certains insectes et oiseaux, ce qui en fait un élément de l'écosystème. Les jeunes semis du Galium aparine, bien que considérés comme des adventices, sont comestibles. Ils peuvent être consommés crus en salade ou cuits dans divers plats. Il est essentiel de les récolter avant qu'ils ne deviennent trop fibreux, car leurs tiges et leurs feuilles développent des poils rugueux avec l'âge, les rendant moins appétissants. Sur le plan médicinal, cette plante est utilisée pour :

  • apaiser les irritations ;
  • lutter contre les désagréments liés au psoriasis ou à l'eczéma ;
  • détoxifier le foie ;
  • résorber les ganglions ;
  • soigner la goutte ;
  • éviter la rétention d'eau (effet diurétique) ;
  • soigner les problèmes circulatoires et améliorer la circulation sanguine ;
  • arrêter le saignement en cas de blessure ;
  • cicatriser les plaies ;
  • éliminer les calculs.

Attention : demandez toujours l’avis de votre médecin. Vous pouvez aussi demander l’avis de votre pharmacien avant de prendre un produit de phytothérapie. Comme tout produit actif, il peut entraîner une réaction allergique ou des effets secondaires.

Gaillet gratteron : sa consommation

Le gaillet gratteron est une plante commune qui est consommable. Vous pouvez par exemple :

  • Préparer une boisson avec le fruit du gaillet gratteron : cette plante fournit en effet un fruit qui, s'il est torréfié, dégage une odeur très similaire à celle du café. Il est indispensable de le moudre, de la même façon qu'avec les grains de café ;
  • Mitonner potages et veloutés de légumes en y ajoutant les tiges et les feuilles de la plante ;
  • Créer toutes sortes de salades rafraîchissantes et riches en vitamines, auxquelles vous incorporerez feuilles crues de gaillet gratteron ;
  • Préparer de succulents beignets en utilisant les feuilles ;
  • Accompagner une viande blanche ou un poisson avec les jeunes pousses de gaillet gratteron revenues dans un filet d'huile d'olive ou un soupçon de beurre et agrémentées d'ail, de persil et d'un peu d'échalotes.

Bien que comestible, la consommation du gaillet gratteron n’est pas courante. Cette plante sauvage est parfois utilisée dans des recettes traditionnelles, mais on lui préfère souvent d'autres légumes plus courants. Si vous décidez de consommer du gaillet gratteron, assurez-vous de le récolter dans des endroits non contaminés par des produits chimiques ou des herbicides.

Bon à savoir : plus la plante est âgée, plus son goût peut être amer. Utilisez donc de préférence de jeunes tiges et de jeunes feuilles pour préparer vos recettes.

En conclusion :

  • Le gaillet gratteron, scientifiquement baptisé le Galium aparine, est une espèce de plantes sauvages commune en France dont la tige pousse discrètement au ras le sol.
  • Même si elle produit des semences pouvant perdurer dans le temps et pousser même en hiver, elle germe généralement au début du printemps et atteint son stade de croissance rapide toujours en saison chaude.
  • Elle produit des fruits, mais sa taille moyenne en fait une herbe peu remarquable. Elle est souvent considérée comme une adventice dans les cultures.
  • Bien qu'elle soit généralement sujette de désherbage en raison de sa présence indésirable, elle présente des propriétés comestibles, mais sa consommation demeure rare.
  • Les avis sur son utilisation dans le domaine de la santé sont positifs. Il est important de bien distinguer le gaillet gratteron des autres espèces de plantes sauvages, car certaines peuvent être toxiques.

Pour aller plus loin :

  • Les vertus des plantes vous intéressent ? Consultez notre guide des plantes médicinales, téléchargeable gratuitement.
  • Le cynorrhodon appelé vulgairement « gratte-cul » à cause de la présence de poils urticants en son centre, est le fruit de l'églantier commun.
  • Consommez des aliments riches en flavonoïdes au fort pouvoir antioxydant.

Ces pros peuvent vous aider