Euphrasia officinalis

Sommaire

L’euphraise officinale est une plante de la famille des Scrophulariaceæ dont le nom botanique latin est Euphrasia officinalis. Elle est aussi appelée « casse-lunette » ou « herbe aux myopes ». Cette petite plante herbacée mesurant de 5 à 30 cm pousse en prairie et en lisière des bois essentiellement en Europe et en Asie. Elle vit en parasitant les racines des arbres qu’elle côtoie.

Cependant elle peut être utilisée par l’homme pour ses vertus médicinales. Elle a très vite trouvé sa place dans l’univers de l’homéopathie. Depuis longtemps, elle est considérée comme remède naturel pour soigner divers maux, particulièrement les problèmes oculaires.

En grec, Euphrasia signifie joie ou plaisir, la déesse grecque Euphrosyne étant connue pour sa joie légendaire.

Apprenons-en un peu plus sur l’utilisation que l’on a de cette plante pour optimiser la santé, la forme des produits ou encore la posologie à adopter.

Euphrasia officinalis : propriétés

L’euphraise officinale possède des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques, astringentes et stimulantes en raison de sa richesse en tanins, en glucosides et en flavonoïdes. Elle est utilisée par de nombreuses marques telles que Boiron comme produit homéopathique sous forme de granules.

En raison de ses propriétés stimulantes, ce végétal ne doit pas être utilisé par les patients qui présentent des pathologies hépatiques chroniques.

On l’utilise depuis le XIVe siècle dans le traitement de certaines pathologies oculaires. Si on s’en servait autrefois pour améliorer la vue, on l’emploie aujourd’hui pour traiter les pathologies inflammatoires qui se traduisent par une sensation de brûlure et de gonflement de l’œil accompagné d’un larmoiement abondant. Ces symptômes se retrouvent essentiellement en cas d’allergie, de coryza ou de pollinose.

Bon à savoir : les autres noms de l’euphraise officinale sont « l’herbe aux myopes » et « casse-lunette », ce qui témoigne de son intérêt en ophtalmologie.

Bienfaits de l’Euphraise Officinale

L’Euphrasia officinalis, est essentiellement utilisée en homéopathie sous forme de granules ou de teinture-mère (on cueille la totalité de la plante, exceptées les racines, à sa floraison, en été). Auprès d’une marque, comme par exemple Boiron, les produits sont conditionnés dans un tube contenant des gouttes ou des granules.

Dans le domaine homéopathique, on s’en sert pour traiter les pathologies qui concernent :

  • la muqueuse oculaire (surtout) avec : un larmoiement important, clair, mais avec un œil rouge et brûlant (signe d’une inflammation) et traduisant souvent une conjonctivite, un gonflement des paupières (œdème), ou une photophobie (crainte de la lumière vive qui provoque des douleurs et des maux de tête) ;
  • la muqueuse nasale avec un écoulement nasal (rhinorrhée) important et clair, ressemblant à de l’eau.

Ainsi, elle permet de traiter les conjonctivites et les rhinites, qu’elles soient allergiques ou infectieuses, bactériennes ou virales.

Par ailleurs on l’emploie également en tant que traitement de fond chez les personnes qui présentent une allergie se manifestant sous forme de conjonctivite ou de rhinite.

Bon à savoir : Cette plante est encore plus particulièrement indiquée si les symptômes s’aggravent en plein air ou en cas d’exposition à la pollution ou à la fumée de cigarette.

Le casse-lunette est aussi utilisé dans les produits d’hygiène ou les produits cosmétiques pour les soins de la peau et des cheveux. Il se retrouve dans des produits solaires ou des produits après soleil, pour préserver la peau pendant et après une exposition au soleil.

Vous pouvez aussi vous procurer un shampoing ou encore un masque pour cheveux à base de cette herbe. Ses propriétés apaisantes en font un ingrédient de choix dans les produits pour les soins du visage comme les lotions démaquillantes ou les soins des yeux et contour des yeux.

Utilisation et posologie

En tant que remède homéopathique, l’Euphrasia officinalis est à prendre en dehors des repas et à distance de la consommation de saveurs fortes telles que le tabac, le café ou la menthe (attention aux dentifrices à la menthe).

Consulter la fiche pratique

Voici quelques conseils concernant son utilisation :

  • Pour soulager des yeux fatigués, prendre trois fois par jour 10 à 20 gouttes de teinture-mère d’Euphrasia officinalis dans un peu d’eau ou de jus de fruit.
  • En cas de conjonctivite (infectieuse ou allergique) prenez le produit à la dilution de 5 CH (centésimale de Hahnnemann) à raison de 5 granules toutes les heures. Espacez progressivement les prises en fonction de l’amélioration des symptômes.
  • Si on souhaite soulager la photophobie associée à la conjonctivite, on prendra 5 granules en 9 CH deux à trois fois par jour.
  • En cas de rhinite allergique prenez 5 granules de cette plante en 9 CH à raison de 5 granules quatre fois par jour jusqu’à disparition des symptômes ainsi que 5 granules de Poumon histamine en 9 CH matin et soir.
  • Pour réaliser un traitement de fond et préventif, prenez le produit en 12 CH à raison de 5 granules par jour un mois avant la période d’exposition à l’allergène (au printemps ou à l’automne en fonction de l’allergie au pollen dont on souffre). Poursuivez pendant la période critique et réalisez plusieurs prises par jour.

L’herbe aux myopes conditionnée en tube joue un rôle crucial dans l’hygiène oculaire en empêchant les irritations et infections. Il faut noter que son emploi ne se substitue pas aux règles d’hygiène telles que le nettoyage des mains ou le nettoyage des lentilles de contact si nécessaire.

Cette herbe peut aussi accompagner les soins pour le bébé et les jeunes enfants. Il constitue une approche douce pour soulager un rhume, améliorer le sommeil, traiter un problème oculaire. Il offre un soin efficace et sans effets secondaires pour les enfants.

En dehors des produits Boiron, il existe plusieurs autres marques et produits avec ce végétal. Il est conseillé de vous assurer de la qualité du tube ou des granules que vous choisissez avant toute consommation.

Pour plus d’efficacité, le traitement de fond peut s’accompagner de deux autres remèdes homéopathiques : Natrum muriaticum et Sulfur iodatum. De nombreux avis rapportent une amélioration de la santé après utilisation des produits à base d’Euphraise.

Bien que les avis sur ces produits soient majoritairement positifs, il est important de consulter un professionnel de la santé avant un soin homéopathique. Consulter un médecin ou un pharmacien est d’ailleurs indispensable en cas de problèmes de santé préexistants. La pharmacie pourra aussi vous aider à déterminer la compatibilité de cette herbe médicinale avec d’autres médicaments. Cela est particulièrement important en cas de grossesse, d’allaitement et en cas d’utilisation pour le bébé.

Bon à savoir : pour un traitement personnalisé (ou en l’absence d’amélioration des symptômes) il est indispensable de consulter un médecin homéopathe ou de suivre les conseils d’un pharmacien.

En conclusion :

  • L’herbe aux myopes est un produit homéopathique réputé pour ses effets sur la santé des yeux. Il est utilisé pour optimiser la santé et l’hygiène en général.
  • Il est administré sous forme de granules ou de teinture-mère.
  • Il est disponible sous forme de médicament, mais aussi de produits cosmétiques pour la peau, le visage et les cheveux.
  • N’hésitez pas à demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien pour assurer une utilisation sans danger.

Ces pros peuvent vous aider